SAM 24 MARS – 20H
LES VIOLONS DE BRUXELLES
NIHIL OBSTAT

Jazz manouche
Musique des Balkans
Et la fête !

Réservation

15€ sur place
10€ membres
5€ étudiant -25 ans
1,25€ Art.27
Carte de membre 10€

Formule dîner spectacle
Repas servi dès 19h, sur réservation uniquement

En bouquet final : deux quintets qui dépotent !

Et, petit dernier avant la route, deux quintets, l’un à cordes, l’autre à vents, jazz manouche et musique des Balkans, pour une magnifique soirée, la dernière de ces vingt-trois années de programmation à la Ferme de la Dîme.

Pour faire ici le plein de souvenirs, de joie, d’amitiés, avant d’emmener le projet là-bas, vers un autre lieu encore à découvrir à ce jour.

Les Violons de Bruxelles

Un peu partout dans le monde, la musique de Django Reinhardt est désormais célébrée, copiée, immortalisée, revitalisée. Trahie parfois. La plupart du temps, la formule instrumentale choisie est celle du légendaire Quintet du Hot Club de France : un violon, une guitare solo, une ou deux guitares rythmiques et une contrebasse.  Les Violons de Bruxelles renversent cette formule quasi sacrée : si la contrebasse est bien présente, pour le reste, la donne est carrément inversée : une seule guitare et …trois violons. La présence de trois violonistes permet en effet de doter les ensembles d’un véritable travail polyphonique mais aussi d’offrir à l’improvisateur un accompagnement subtil et stimulant – harmonique mais aussi rythmique. Par ailleurs, les personnalités contrastées des trois violonistes permettent l’éclosion d’un kaléidoscope de styles, d’émotions et de swing. Une vision nouvelle et originale de l’orchestre à cordes.

Nihil Obstat

Entre klezmer rafistolé et Balkan traficoté, cette fanfare de poche à la fois festive et intimiste voyage avec bonheur d’un tango juif qui ferait pleurer les pierres à une Breaza effrénée, en passant par toutes sortes d’airs asymétriques aux couleurs des Balkans. Avec un style toujours plus affirmé, une virtuosité qui déménage, des arrangements inspirés et ludiques, une sacrée envie de partager leur passion de la musique et de faire la fête.

Et le tout avec un plaisir de jouer qui ne peut que donner des fourmis dans les jambes et du soleil dans la tête.

Et puis la fête !


Avec Renaud Crols, violon – Renaud Dardenne, guitare – Samuel Gerstmans, contrebasse – Tcha Limberger, violon – Alexandre Tripodi, alto pour les Violons de Bruxelles

Avec Christophe Collignon, sousaphone – Martin de Roos, accordéon diatonique, trombone – Julien Maréchal, percussions – Emile Postic, clarinettes – François Postic, saxophone soprano pour Nilhil Obstat